Skip to main content

L’école à la maison

L’école à la maison : bonne ou mauvaise idée ?

Bien que les diplômes ne définissent pas qui vous êtes et ne suffisent pas à mesurer votre capacité intellectuelle, les études restent un des moyens pour réussir sa vie. Cependant, » faire des études « ne veut pas forcément dire » études scolaires « . Il existe cependant plusieurs explications pour lesquelles les enfants n’aiment pas particulièrement l’école et peut-être aussi des convictions qui ne motivent pas trop les parents à les y envoyer. Une alternative se présente donc : l’école à la maison.

Pourquoi l’école à la maison ?

Chaque parent a leur raison de décider pour l’école à la maison pour leurs enfants. Mais ce sont généralement les violences et harcèlements à l’école et les phobies scolaires qui poussent les parents à choisir cette option. Des raison des santé ou tout simplement des convictions religieuses, sociales ou autre. Toutefois, l’école à la maison est en moyen d’exploiter les potentiels de son enfant au maximum, et ce, suivant son propre rythme. Ce mode d’instruction assure l’épanouissement dans la famille et permet aux enfants de développer de grandes valeurs qui les permettront de bien affronter le monde professionnel.

Certains enfants ne sont pas toujours faits pour les écoles. Ceci est le cas autant pour ceux qui sont classés de surdoués et les autres qui ont du mal à suivre le programme imposé par le système scolaire parfois très stéréotypé. L’école à la maison se présente ici comme la meilleure initiative. Sans appuyer sur la question des situations géographiques qui peuvent être des raisons du manque de concentration, voire de motivation.

Les avantages de l’école à la maison

En outre, l’école à la maison n’est pas seulement avantageuse dans le cas où le rythme des enfants est respecté : leur éveil, leur vitesse d’apprentissage, leur niveau intellectuel,  le rythme naturel de l’enfant etc. C’est également un moyen pour les parents de suivre leurs enfants de près et de créer davantage de lien entre eux. En effet, ces derniers ont le choix de donner eux-mêmes les cours ou de faire appel à des professeurs particuliers. Ce qui est, dans les deux circonstances, fortement intéressant, puisque l’enfant se trouve au cœur de ses cours et a toute l’attention sur lui. Ce qui n’est pas toujours le cas de l’école en présentiel où les enseignants sont obligés de se départager entre plusieurs élèves à la fois sur un laps de temps défini.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’école à la maison ne sera pas un blocus pour l’avenir de votre enfant. Que ce soit sur le plan personnel ou professionnel. Cela lui accorde plutôt de gagner plus d’autonomie et d’avoir une grande liberté de penser et de curiosité intellectuelle.  Savez-vous d’ailleurs que l’écrivaine aux multiples ouvrages Agatha Christie a fait une école à la maison ?

 

Clara Bellar, réalisatrice du documentaire Être et Devenir, (film que je vous recommande vivement ) ne la contourne pas. Elle est allée à Harvard à la rencontre de Nathalie Galindo, responsable des admissions. Selon elle, plusieurs des étudiants les plus brillants de la faculté ont reçu ce type d’éducation. « Les titulaires de nos bourses les plus prestigieuses comme celles permettant d’aller à Oxford en fin d’études viennent souvent de l’instruction en famille. Certaines d’entre elles utilisent des cursus sur Internet afin de suivre le système d’apprentissage traditionnel, d’autres veulent que leurs enfants aillent à leur propre rythme et se consacrent aux domaines qui les intéressent. » extrait de l’article Tendance non-sco de Béatrice SUTTER.

Alors, à chacun de choisir pour son enfant et d’essayer, tenter et découvrir avec votre progéniture ce qui lui convient. Donc soyez patient et ouvert.

N’oubliez pas, l’école n’est pas obligatoire mais « l’instruction » .

2 Comments

Leave a Reply