Skip to main content

Pourquoi fête-t-on la nouvelle année le 1 er janvier ? Vous vous êtes certainement posé cette question !

Célébrer le nouvel an est une pratique millénaire présente dans toutes les civilisations.

L'année ne commence pas le 1er janvier, elle commence le 21 mars. Par quelle aberration a-t-on pu détacher ainsi le calendrier humain de la grande horloge cosmique qui règle la ronde des saisons?

Michel Tournier , Le roi des AulnesThemeNectar

Le nouvel an est un moment particulier qui a longtemps été dicté par le cycle de la nature. Les habitants de la Mésopotamie (2 000 av. J.-C.) marquaient le passage à la nouvelle année par des rituels de purification au moment de l’équinoxe de printemps (mi-mars).

En Egypte ancienne, le nouvel an commençait au premier jour du débordement du Nil (fin juin).

Pour bien comprendre l’origine de la fête du nouvel an que nous connaissons aujourd’hui, il faut remonter à l’an 45 av. J.-C.

L’empereur Jules César décida de remplacer le calendrier lunaire par un calendrier solaire avec 12 mois et proclama que le 1 er janvier est le jour qui marque la célébration d’une nouvelle année. C’est l’apparition du calendrier julien. Cette journée a longtemps été dédiée au dieu du renouveau, « Janus ».

Le jour de l’an, également appelé « jour de la St Sylvestre », a beaucoup changé au fil du temps. En France, c’est Charles IX qui a fixé, en 1564, e 1 er janvier comme jour du nouvel an afin d’harmoniser les pratiques dans tout le royaume de France.

L’usage de cette date a été ensuite généralisé par le pape Grégoire XII en 1582 (l’apparition du calendrier Grégorien).

Le jour du nouvel an est un jour férié depuis le 23 mars 1810. Mais quelle relation entre le jour de l’an et la Saint-Sylvestre ?

La Saint-Sylvestre n’est que la date de la mort du Pape Sylvestre (le 31 décembre 335).

La Saint-Sylvestre ou le Réveillon n’a donc aucune relation avec le nouvel an.

Ressources

Lien vers ton quiz Spécial   » Fêtes de fin d’année » : quiz

 

Leave a Reply