Skip to main content

L es Antilles françaises (French West Indies) sont des iles situées dans la mer des Caraïbes (La Martinique, Saint-Barthélemy, la partie française de Saint-Martin, La Guadeloupe et ses dépendances : Marie-Galante, les Saintes et la Désirade).

  • La Guadeloupe 

Composée de deux régions : Basse-Terre et Grade-Terre et d’une superficie totale de 1 438 km2, c’est une région monodépartementale d’outre-mer.

 

 

  • La Martinique 

D’une superficie de 1 128 km2, c’est un département et une région d’outre-mer composée de 4 arrondissements : Fort-de-France, Le Marin, Saint-Pierre, La Trinité.

 

 

  • Saint Barthélemy

C’est une COM (collectivité d’outre-mer). Saint Barthélemy est situé au nord des Antilles et compte environ 10 000 habitants.

 

  • Saint Martin 

Collectivité d’outre-mer depuis 2007, Saint Martin compte plus de 35 000 habitants. Le français est la langue officielle de cette COM.

 

  • L’archipel des Saintes 

L’archipel des Saintes est composé de nombreux ilots volcaniques et de deux communes (Terre-de-Haut et Terre-de-Bas). L’archipel des Saintes a longtemps été sous influence anglaise avant de devenir français en 1763 (Traité de Paris le 10 février 1763 qui a mis fin à la rivalité franco-anglaise). Les ilots ont été exploitées par la Compagnie des Indes Occidentales Françaises.

 

  • Marie – Galante

Avec une superficie de 158 km2, c’est l’une des principales iles de l’archipel des Petites Antilles. Aussi appelée « la grande galette », Marie – Galante est réputée pour son attractivité touristique et pour ses produits agricoles. Bien que le français soit la langue officielle, les Marie-Galantais parlent aussi le créole (langue de l’ile).

 

 

  • La Désirade 

Située dans les Petites Antilles, la Désirade compte de nombreux sites archéologiques, aussi de nombreux monuments de l’époque coloniale Espagnole et Française.

Les Antilles comptent aujourd’hui 850 000 habitants. La colonisation française de la Guadeloupe remonte à 1635.

Le créole français, qui dérive du français et des langues africaines est né durant cette période.

La francophonie des Antilles, c’est plus de 9 millions de locuteurs de français. La langue française est la langue officielle à la Martinique, en Guadeloupe, à Saint- Martin et à Saint-Barthélemy. Les origines du français dans ces iles remonte à la période coloniale.

 

  • Origine de la langue française dans les Antilles 

L’expansion coloniale française s’est poursuivie de 1625 à 1635 en Martinique et en Guadeloupe. Les langues créoles d’origine africaine ont aussi évolué au contact de la langue française.

L’apprentissage du français est donc apparu dans le contexte de la colonisation de cette région. L’esclavage a été aboli officiellement en 1848.

Le français n’est devenu langue officielle de la Guadeloupe qu’en 1958. C’est la langue utilisée pour toutes les formalités administratives et juridiques. Les Guadeloupéens parlent aussi le créole-français qui fait partie intégrante de leur histoire et de leur culture.

Plus de 81 % des Antillais parlent aujourd’hui le français. Outre le créole et le français, la population parle aussi d’autres langues comme l’espagnol, l’italien, l’anglais, le portugais, le néerlandais et le chinois.

Toutes ces îles parlent donc le français et le créole antillais.

Selon le dictionnaire on appelle les natifs de ces îles des « Créoles ». Mais cependant à l’origine, les créoles sont les colons vivants sur ces territoires.

 

Définition : créole

adjectif et nom

(espagnol criollo, du portugais crioulo, Noir né dans les colonies)

  • 1. Personne d’ascendance européenne née dans les anciennes colonies européennes de plantation (Antilles, Guyanes, La Réunion, etc.).
  • 2. Par extension selon l’Héxagone . Toute personne native de ces régions, quelle que soit son ascendance.

Leave a Reply