Skip to main content

L e terme épiphanie, d’origine grecque, signifie apparition / manifestation. L’épiphanie est une fête religieuse célébrée le 6 janvier. Elle marque la date de l’apparition de Jésus.

Jusqu’à la fin du 4 -ème siècle, l’épiphanie est l’unique fête chrétienne qui célèbre la manifestation de dieu dans le monde en la personne du Christ.

L’épiphanie est également appelée la fête des rois. Elle correspond au jour de découverte des trois rois mages, Balthazar, Melchior et Gaspard, la naissance de Jésus en suivant une étoile brillante. Ils lui ont offert de l’or, symbole de la royauté, de l’encens pour honorer sa divinité et de la myrrhe pour annoncer son humanité.

L’épiphanie s‘inscrit dans le cycle du Noël qui commémore l’incarnation de Dieu sur terre. Cette fête est liée, en Orient, au baptême du Seigneur.

Cette fête religieuse a été fixée en 1801. La fête de l’épiphanie, à l’origine fixée le 6 janvier par l’église d’occident et d’Orient, est aujourd’hui célébrée dans l’Eglise catholique romaine le dimanche qui suit le 1er janvier.

Pour célébrer l’épiphanie en France, on mange, chaque premier dimanche de janvier, la galette des rois, un gâteau rond et dorée à base de crème d’amande, d’œufs, du beurre et du sucre, dans lequel est inséré un porte-bonheur.

L’origine de cette tradition est probablement romaine. En effet, en l’honneur du dieu Saturne, les romains se partageait un gâteau dans lequel était caché un haricot sec.

L’épiphanie est aujourd’hui plus qu’une fête religieuse. C’est un moment de partage et de bonheur. Dans d’autres pays comme la Russie et l’Ukraine, on célèbre l’épiphanie en se jetant dans l’eau. En effet, chez les orthodoxes, cette fête correspond au baptême de Jésus par Saint Jean – Baptiste.

La tradition au Mexique est aussi proche de celle en France.

Les mexicains fêtent cet évènement en dégustant la « Rosca de Reyes » !

Leave a Reply