Skip to main content

V ous avez peut-être entendu parler de l’armistice de 1918 ! On peut définir l’armistice comme étant l’accord conclu entre deux pays ennemis en guerre, pour arrêter les combats avant de signer un traité de paix.

L’armistice du 11 novembre 1918 a mis fin aux combats en France et en Belgique après 4 années de guerres et plus 10 millions de morts.

Synonyme de « cessez-le-feu », l’armistice signé entre l’Allemagne, qui a perdu la guerre, et la Triple Entente (la France, la Grande Bretagne et les Etats- Unis) dans la forêt de Compiègne a mis fin à la première guerre mondiale en Europe.

Jamais un conflit n’a fait autant de morts en si peu de temps (de 1914 à 1918). Chaque année, cette date est fêtée dans de nombreux pays. En France, le 11 novembre est un jour férié.

Après une série de défaites l’entrée des Etats-Unis d’Amérique en guerre, les dirigeants allemands ont compris qu’ils avaient perdu les combats.

Le maréchal Foch reçoit les négociateurs allemands dans son bureau aménagé dans un train. Les négociations entre l’Amiral Wemyss, le maréchal Foch, le General Weygand, d’un côté et le comte Von Oberndorff, le Général Von Winterfeldt, le Capitaine de Vaisseau Vanselow et le Ministre d’Etat Erzberger du côté allemand, ont duré 4 jours.

Bien que l’armistice ait mis fin aux combats en Europe, il a fallu plus de 8 mois pour signer un accord de paix (le traité de Versailles signé au Château Royal le 28 juin 1919).

Ce traité était dur pour les allemands car ils auraient dû redonner l’Alsace et la Lorraine à la France. C’est le sentiment d’humiliation qu’a ressenti les allemands qui a entrainé, 20 ans plus tard, la seconde guerre mondiale (du 1 septembre 1939 au 2 septembre 1945).

 

C’est le 11 novembre 1920, que l’état français rend hommage pour la première fois au « soldat inconnu » représentant l’ensemble des soldats morts pour la patrie.

Cette date importante est une fête nationale, l’occasion pour le président français de déposer une gerbe de fleurs et d’allumer une flamme au pied de l’Arc de Triomphe aux Champs Elysée.

Nous verrons parfois des soldats du Commonwealth porter des fleurs de coquelicots à leur veste et en France certains des fleurs de bleuets en référence à l’uniforme bleu et neuf des recrues français.

Le 11 novembre est donc un jour de commémoration, symbole de paix et de la fin de la guerre.

 

Leave a Reply