Skip to main content
CultureHistoireUncategorizedVoyages

Why the French presence in Africa?

By octobre 1, 2022octobre 19th, 2022No Comments

 

Pourquoi la France reste présente dans les territoires africains indépendants ?

En principe, la colonisation signifie qu’un pays étranger va annexer un territoire pour des fins politiques et économiques. Ce phénomène marquait l’histoire du monde dès le XVe siècle. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, la France était la deuxième puissance coloniale après le royaume uni. Elle a utilisé une mission éducatrice et une propagation de la religion catholique lors de son approche colonisatrice. Elle a surtout effectué son emprise sur les pays africains. Suite à des années de domination, c’est seulement vers l’année 1960 qu’elle décida de rendre l’indépendance à ses colonies. Cependant, nous pouvons remarquer que la France reste toujours présente dans les territoires africains indépendants jusqu’à aujourd’hui. Quelles sont les raisons ? Découvrez-les.

In principle, colonization means that a foreign country will annex a territory for political purposes and economic. This phenomenon marked the history of the world from the 15th century. Until the end of the 19th century, France was the second colonial power after the United Kingdom. She used an educational mission and a propagation of the Catholic religion during her colonizing approach. It has especially effected its influence on African countries. Following years of domination, it was only around 1960 that it decided to restore independence to its colonies. However, we can notice that France still remains present in the independent African territories until today. What are the reasons ? Check them out.

France had been occupying African territories for years. It was only after the Second World War that the colonial system was shaken. The reasons are many. Indeed, France was defeated and lost its former prestige in the eyes of the African colonies.

Even if the former French colonies are now independent, France is still present in these country. It is a form of neocolonialism exercised by France vis-à-vis Africa. To learn more about this situation, here are some details.

During the negotiation of the independence of African countries, France set up a cooperation system to make to persist in the daily life of its former colonies. Indeed, this system of cooperation includes several areas: military, cultural, commercial and customs, Franc zone, etc. In case the African country does not accept cooperation, it will not be independent. As a result, cooperation agreements and independence go hand in hand between these countries. It is because of this cooperation that France still occupies a large place in Africa.

Origine de la décolonisation de l’Afrique

La France occupait les territoires africains depuis des années. Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que le système colonial s’est ébranlé. Les raisons sont nombreuses. En effet, la France a été vaincue et a perdu son prestige d’antan aux yeux des colonies africaines. Le peuple colonisé a donc éprouvé un fort sentiment de nationalisme et a voulu défaire les liens qui l’unissent à la France.

D’un autre côté, il y a eu l’émergence de deux grandes puissances anticolonialistes (les États-Unis et l’Union soviétique) ainsi que la lutte des colonies pour l’indépendance poussée par le nouveau contexte international après 1945. En effet, la charte des Nations Unies réaffirme le principe de l’égalité de droits des peuples et de leur droit de disposer d’eux-mêmes. Le droit de chaque peuple de choisir sa forme de gouvernement, le droit souverain et l’autonomie de gouverner doivent donc être restitués aux pays colonisés.

Conscients de ce nouveau contexte qui est favorable pour eux, les pays africains commençaient à revendiquer leur indépendance. Si l’émancipation a été faite par la force pour certains, d’autres l’ont obtenu à travers des négociations. Ainsi, la décolonisation de l’Afrique par la France s’est faite à partir de 1955.

 

Relation entre les pays africains indépendants et la France

Même si les anciennes colonies françaises sont aujourd’hui indépendantes, la France reste encore présente dans ces pays. Il s’agit d’une forme de néocolonialisme exercée par la France vis-à-vis de l’Afrique. Pour en savoir plus sur cette situation, voici quelques détails.

Un système de coopération

Lors de la négociation de l’indépendance des pays africains, la France a mis en place un système de coopération pour faire persister sa présence dans le quotidien de ses anciennes colonies. En effet, ce système de coopération inclut plusieurs domaines : militaire, culturel, commercial et douanier, zone Franc, etc. Dans le cas où le pays africain n’accepte pas la coopération, il ne sera pas indépendant. De ce fait, les accords de coopération et l’indépendance vont de pair entre ces pays. C’est à cause de ces coopérations que la France occupe toujours une grande place en Afrique.

La présence de la France sur les plans économiques, commerciaux et douaniers dans les pays africains indépendants

Dans les différents accords signés entre la France et les pays africains, il y a une forme de dépendance maintenue sur divers plans.

Sur le plan économique, les accords signés entre la France, la Centrafrique, le Congo et le Tchad déclarent l’accès aux minerais stratégiques de ces pays pour la France. Autrement dit, l’uranium, le lithium, les hydrocarbures liquides ou gazeux, l’hélium, le thorium et le béryllium de ces pays africains sont destinés à la France. Même si ces républiques africaines se réservent le droit d’interdire et de limiter l’exportation de ces ressources vers d’autres pays, la France a une préférence sur l’acquisition du surplus de ces matières.

Sur le plan commercial, les accords conclus entre la France et les pays africains lui donnent une grande prérogative. En effet, les marchés africains seront accordés aux entreprises françaises. C’est-à-dire que les exportations de produits miniers et agricoles des pays africains sont réservées à la France. De la même façon, les parties cocontractantes sont exonérées de droits de Douane.

L’instauration de la politique néocolonialiste

La France, ancienne puissance coloniale, a instauré la politique néocolonialiste en Afrique. Dans cette optique, la France utilise diverses méthodes pour imposer son influence et sa domination. Elle agit pour son propre intérêt et celui de ses entreprises.

L’hexagone instaure aussi ce régime pour l’intérêt des multinationales françaises. Le monde peut remarquer que les troupes et les services secrets en Afrique sont souvent impliqués dans les coups d’État.

La présence de la France sur le papier dans les anciennes colonies africaines

Malgré la fin de la colonisation, la France est toujours présente sur le papier dans les pays africains. En effet, cette ancienne puissance coloniale a guidé plus de 50 opérations militaires depuis la décolonisation. Si Paris ne jouait plus le rôle de gendarme, la ville intervient un peu plus. En effet, elle fait valoir sa politique pour essayer de convaincre l’Union européenne à s’impliquer un peu plus, pour faire jouer de solides mandats internationaux ainsi que pour contribuer au renforcement des armées nationales et à la coopération entre les États.

Pour conserver sa présence dans les territoires africains indépendants, la France n’hésite pas à les aider lors de conflits militaires.

Est-ce que les pays africains sont réellement indépendants vis-à-vis de la France ?

En principe, il n’y a plus de colonisation aujourd’hui. Cependant, nous assistons à une sorte de domination venant d’un ancien colonisateur. En ce qui concerne la France, elle domine encore une grande partie de la richesse des pays africains anciennement colonisés. Son influence repose sur différents domaines : militaire, économique, commercial, douanier et politique. De ce fait, les territoires africains ne sont pas encore réellement indépendants.

Comment entretenir une bonne relation entre l’Afrique et la France ?

La domination sans fin par la France des pays africains indépendants a invoqué le sentiment de patriotisme du peuple. Ce dernier veut se débarrasser de toute forme d’influence qu’exerce l’hexagone sur son territoire.

Pour éviter tout conflit, la France peut entretenir une relation amicale avec les pays africains via la francophonie. Cette dernière permet de refonder le rapport entre la France et les pays africains. En tenant compte de l’évolution démographique des pays francophones d’Afrique, la langue française peut se développer amplement au cours du XIXe siècle. D’ici une vingtaine d’années, près de 70 % des francophones vivront en Afrique.

Ainsi, pour qu’une bonne relation se pose, la France doit coopérer davantage avec l’Afrique en envoyant des professeurs ou en soutenant les institutions scolaires. Dans tous les cas, si le pays africain veut se défaire de la langue française, il n’y a aucun problème.

L’autre astuce pour que la France gagne le cœur de l’Afrique est de s’adapter la société africaine. En effet, il faut que la langue française puisse épouser chaque spécificité des pays africains tout en conservant son homogénéité. Il faut également étendre l’aire culturelle francophone en installant des salles de cinéma ou en réalisant des films avec la langue française. En effet, le cinéma est un bon moyen d’apprendre une langue.

Dans tous les cas, le peuple africain peut toujours se défaire de sa relation avec la France pour une indépendance effective. De ce fait, pour être totalement indépendant, il faut que l’Afrique décide de sortir d’elle-même de cet état de minorité ou de tutelle.

Leave a Reply