Skip to main content

O rigine du carnaval et pourquoi se déguise-t-on en France ?

Le carnaval est aujourd’hui une tradition à renommée internationale. Autrefois rejeté par les chrétiens, il est organisé actuellement dans plusieurs pays européens et américains. Les plus célèbres des carnavals sont ceux de Rio, de Venise et de Dunkerque. Et bien d’autres à travers le monde . Mais il serait intéressant de se questionner sur l’origine du carnaval et des déguisements en France. Ainsi vous pourriez en apprendre davantage sur la culture française. Voici un article qui vous aide à faire un feed-back / un retour  sur les origines de cette tradition.

Origine du carnaval

La fête du carnaval a plusieurs origines depuis l’antiquité jusqu’au moyen-âge. En Babylone autrefois, les habitants de ce pays avaient dédié 5 jours de festivité en l’honneur de la déesse Anaïtis. Ces festivités appelées Sacées étaient organisées dans le but de célébrer l’arrivée du printemps et le renouvellement de la nature.

La fête du carnaval se déroulait selon un principe très simple. Il s’agissait de porter un masque et d’inverser les rôles pour mieux s’adonner à la détente. En effet, le fait d’inverser les rôles était une pratique des fêtes qui se déroulaient pendant les périodes de l’antiquité dont le carnaval s’est inspiré. Ainsi, les maitres prenaient les places des esclaves et les esclaves celles des maitres.

Les Grecs eux de leur côté organisaient des fêtes en l’honneur du dieu de la fécondité, du vin et de la végétation appelé Dionysos. Ils organisaient des défilés et des théâtres festifs. Mise à part cela, les romains faisaient aussi de grandes fêtes appelées Saturnales pour honorer le dieu de l’agriculture et du temps nommé Saturne. Ces fêtes duraient 8 jours et on y pratiquait également la permutation des rôles.

Pendant le moyen-âge, l’Église catholique s’était opposée à ces fêtes qu’elle considérait comme étant d’origine païenne. Mais au fil du temps et pour ne pas déclencher des tensions, elle a fini par adapter cette fête aux réalités chrétiennes.

Depuis le VIIIème siècle, on organisait dans l’Église catholique le carnaval avant le début de la période de Carême. Ce temps était consacré aux diverses détentes. Plus communément appelé Mardi Gras, moment où l’on pouvait encore manger des produits gras avant la période de CARÊME ( période de jeûne de 40 jours) qui commence le lendemain appelé le Mercredi des Cendres .

A cette occasion, en plus du carnaval et des festivités, on pouvait voir partout dans les chaumières  pour ce dernier repas « gras » ( des oeufs, du beurre etc) des beignets, des bugnes en dessert.

Un beignet qu’est-ce que c’est ?

C’est une pâte plus épaisse que la pâte à crêpes de la Chandeleur, qu’on utilise pour enrober des fruits ou ou autre, que l’on met à frire et gonfler dans de l’huile bien chaude. Donc, on parle de beignets selon les régions et donc de friture .

On retrouve des beignets sous différentes formes à travers le monde. Pour en citer quelques uns: Aux Etats-Unis, on mange des donuts ou doughnuts, des beignes au Quebec. En Pologne se sont des pouchkis,  sans oublier  en Russie des pichkis. En Finlande, on  dévore des munkkis. En Italie, il y a de très nombreuses  variétés de beignets comme par exemple le castagnole ou les chiacchiere…

Et en France?

En France chaque région à son ou ses beignets, et ils sont tous plus  appétissants  les uns que les autres! Ils changent de forme, de parfums et de noms suivant les régions. Impossible de tous les lister sans en oublier , tant il y en a… les bugnes, les oreillettes les bottereaux ou les tourtisseaux, les foutimassons,  les pets de nonne, les croquignoles, les merveilles, les rissoles, les beignets aux pommes

 

Pourquoi se déguise-t-on en France lors des carnavals ?

L’objectif du carnaval est de jouir de l’ambiance festive et d’inverser également les rôles. Cette tradition existe encore dans certains pays, comme en Guyane française avec   » les Touloulous « . Difficile de savoir s’il s’agit d’un homme ou d’une femme sous les déguisements, les jupons et les masques carnavalesque.

 

Si vous voulez en apprendre davantage sur la culture française, sachez qu’en France à une certaine époque, les esclaves devaient se déguiser en maitres. C’est ainsi qu’ils revêtaient des déguisements et des masques pour mieux se moquer des dirigeants.

De même, les enfants pouvaient masquer leur visage pour se moquer de leurs ainés sans se faire remarquer. La technique du déguisement visait donc à protéger l’identité des gens pour éviter les représailles à la fin de la période des carnavals.

De plus, les déguisements permettent de s’amuser sans complexe ou de se mettre dans la peau de celui qu’on aimerait être en réalité. Ainsi, les enfants se déguisaient souvent comme les super héros qu’ils appréciaient. Parfois même juste pour égayer plus l’atmosphère, les riches se déguisaient en pauvres et les filles se déguisaient en garçons.

Par ailleurs, selon certaines sources, la pratique du port du masque le jour du carnaval a été inspirée par les paysans. Ces derniers se déguisaient en « mort », ce qui attirait selon eux l’esprit des défunts et favorisait de meilleures récoltes au printemps. Vous venez à présent d’apprendre un peu plus sur la culture française. Il existe en effet de nombreuses choses à savoir au sujet de ce pays.

 

Le carnaval est célébré maintenant entre fin janvier et fin mars. Puis, 47 jours après vient la fête de Pâques ,encore une occasion pour se régaler. Miam !

Leave a Reply